Les Insectes

 

Besoin d’une désinsectisation 
en Alsace?


 

Les Blattes

(Blattela Germanica, Periplaneta Americana, Blata Orientalis)

Les blattes sont aussi appelées cafard. Les blattes privilégient les endroits où se trouvent de la nourriture, de l’eau, un abri et de la chaleur.
Les blattes germaniques vivent principalement à l’intérieur, à la recherche de températures élevées. On les retrouve souvent derrière les appareils électriques et proche des lieux humides (cuisine, salle de bain). Elles ne s’éloignent que de quelques mètres de leur abri, généralement dans l’obscurité et en l’absence d’activité humaine.
Les blattes consomment principalement les aliments apportant de l’énergie (protéines, sucres…).
En termes de ponte, leur fréquence est d’environ 2 à 3 semaines dans des conditions favorables.

Quant aux nuisances elles provoquent des souillures (aliment, environnement) de la peur, des maladies (salmonellose), des allergies et des odeurs (par l’urine).



Dès la première manifestation, contactez-nous pour que nous puissions exterminer les blattes ainsi que leur colonie invasive.

 

Les Punaises de lit

(Cimex Lectularius)

Elles aiment se cacher dans les coutures, les fentes, les joints, les ourlets de matelas pendant le jour et à proximité du lit : plinthes, lambris, revêtement sol et mur, mobiliers, boîtiers électriques.
Elles se nourrissent principalement de sang humain la nuit.
En termes de ponte, leur fréquence est de 150 à 500 œufs par femelles à raison de 3 par jours.
Les piqûres peuvent entraîner des boursouflures rouges semblables à celles causées par les piqûres de moustiques ; des démangeaisons qui peuvent parfois être fortes et désagréables.
Leurs souillures se traduisent par leurs excréments (tâche noir).

 


 

Dès les premiers signes de piqûres et de démangeaisons, faites appel à notre équipe afin d’éradiquer au plus vite la prolifération rapide des punaises de lit.

 

La Punaise verte

(Palomena prasina)

La punaise verte est la plus commune en Europe.
Brune en hiver elle devient verte au printemps.
Elles sont généralement dans des milieux humides tels que les jardins aux forêts. Au début de l’automne, elles pénètrent dans nos habitations afin d’hiberner.
La punaise verte est inoffensive.
Elle émet une odeur nauséabonde si elle se sent menacée.

 

 

De plus en plus dans notre région, la punaise verte s’introduit dans nos habitations.
Faites appel à des professionnels agrées pour stopper l’invasion et en finir avec ces nuisibles.

 

 

Les Puces

(Clenocephalides felis)

Les puces sont généralement véhiculées par les animaux domestiques (chien, chat) et envahissent les habitations en se reproduisant dans les supports adéquats (tissus, plinthes etc…).
Elles sont hématophage et ne peuvent pas se reproduire si elles se nourrissent que de sang humain.
En termes de ponte, leur fréquence est de 100 œufs par femelles non collés, 4 à 8 œufs après chaque repas.
Leurs nuisances sont les piqûres et démangeaisons mais elles sont aussi vectrices d’agents pathogènes.

 


 

Le traitement de vos animaux domestiques n’étant plus efficace contre les puces, faites appel à notre équipe pour une intervention complète de votre habitation.

 

 

Besoin d’une désinsectisation 
dans le Haut-Rhin ou Bas-Rhin?

 

 

Les Mouches

(Musca domestica)

Elles se trouvent principalement dans les bâtiments d’élevage, les bâtiments agricoles et de transformation alimentaire, les habitations.
La mouche prolifère là où il y a des détritus. Elle est omnivore. Elle détecte les aliments à l’aide d’organes gustatifs et olfactifs situés sur ses antennes et sous ses pattes.
En termes de ponte, leur fréquence est de 600 à 2 000 œufs sur 3 jours.
Elles ne piquent pas.
Leurs nuisances, seule leur présence est facteur de maladies pathogènes ; thyroïde, le choléra, la salmonelle, la dysenterie bacillaire, la tuberculose, etc.

 


 

Les mouches apparaissent aux premières chaleurs envahissant rapidement vos lieux d’habitations et/ou locaux.
Faites appel à notre entreprise qualifiée pour vous aider à cesser ces importuns.

 

 

Les Moustiques

(Anopheles, Aedes, Culex)

Ils sont actifs au crépuscule et se déplacent jusqu’à 30km.
Les AEDES ALBOPICTUS est actif durant tout le jour.
Les femelles se nourrissent de sang en période de ponte.
En termes de ponte, leur fréquence est de 10 à 200 œufs selon la température.
Leurs nuisances, leurs piqûres et boursouflures ainsi que des démangeaisons. AEDES ALBOPICTUS est vecteur de maladies tropicales telles que la dengue et le chykungunia.

 

 


 

Le moustique, avec la guêpe et le frelon sans doute, est l’un des insectes des plus désagréables durant la période estivale.
Faites appel à nos professionnels pour une intervention rapide et un été serein.

 

Les Araignées ou Aranéides

 

Les araignées sont des prédatrices invertébrés arthropodes. Comme tous les chélicérates, leur corps est divisé en deux tagmes, le prosome ou céphalothorax (partie antérieure dépourvue de mandibules et d’antennes, dotée de huit pattes) et l’opisthosome ou abdomen qui porte à l’arrière des filières.

Elles sécrètent par ces appendices de la soie qui sert à produire le fil qui leur permet de se déplacer, de tisser leur toile ou des cocons emprisonnant leurs proies ou protégeant leurs œufs ou petits, voire de faire une réserve provisoire de sperme ou un dôme leur permettant de stocker de l’air sous l’eau douce. Contrairement aux insectes, elles ne disposent ni d’ailes ni d’antennes ni de pièces masticatrices dans la bouche. Elles possèdent en général six à huit yeux qui peuvent être simples ou multiples.

À l’exception de celles appartenant à deux familles (les Uloboridae et les Holarchaeidae) et au groupe des Mesothelae (350 espèces en tout), les araignées peuvent inoculer un venin pour se protéger ou tuer leurs proies en liquéfiant leurs organes internes au moyen d’enzymes.

Les morsures de grandes espèces sont souvent douloureuses mais ne laissent pas de séquelles. Seules 200 espèces connues infligent des morsures susceptibles d’affecter la santé de l’Homme.

 

 

 

La phobie des araignées étant présente dans plusieurs foyers, faites appel à notre équipe pour vous rassurer et vous garantir une intervention efficace.

 

 

Les Fourmis

 

Les fourmis constituent la famille des Formicidae et, avec les guêpes et les abeilles, sont classées dans l’ordre des hyménoptères, sous-ordre des Apocrites.

Ces insectes eusociaux forment des colonies, appelées fourmilières, parfois extrêmement complexes, contenant de quelques dizaines à plusieurs millions d’individus.

 


Certaines espèces forment des super-colonies à plusieurs centaines de millions d’individus. Les termites, parfois appelés fourmis blanches pour leur ressemblance formelle et comportementale, sont de l’ordre des dictyoptères (sous-ordre des isoptères) mais ne sont pas de proches parents.
Les œufs sont pondus par une ou parfois plusieurs reines.
Certaines espèces peuvent tolérer, lorsque la colonie est conséquente, plusieurs reines tellement éloignées qu’elles ne se rencontrent jamais). La plupart des individus grandissent pour devenir des femelles aptères et stériles appelées « ouvrières ». Périodiquement, des essaims de nouvelles reines et de mâles, généralement pourvus d’ailes, quittent la colonie pour se reproduire. C’est le vol nuptial qui a lieu, grâce à des facteurs climatiques, de façon synchrone avec l’envol des mâles, pour tous les nids d’une même espèce et d’une même région, durant quelques heures.

La densité de nids varie fortement selon l’espèce et l’environnement, étant notamment liée à la disponibilité en nourriture. La taille des colonies varie d’un extrême à l’autre. La plus petite colonie compte quatre individus avec une reine dans le nid.

 

Les fourmis peuvent occasionner des dégâts important. Sans plus tarder faites appel à nos professionnels.

 

 

Besoin d’une désinsectisation 
urgente en toute sécurité?

 

 


Les Guêpes

(Vespula Vulgaris, Vespula Germanica)

La guêpe commune est une espèce eusociale construisant un nid de « papier gris ». Le nid est installé par la reine fondatrice.
Elles se nourrissent d’insectes (mouches, papillons, coléoptères…) nectar, de miellat et fruit mûrs, viandes.
Un nid fini peut contenir 5 000 à 10 000 individus.
Leurs nuisances sont les piqûres et les démangeaisons.


 

Dès le début du printemps, la guêpe est présente dans notre environnement.
Pour votre sécurité faites appel à notre équipe de professionnels pour une intervention maîtrisée avec des équipements adaptés.

 

Les Frelons

(Vespa Velutina, Vespa Crabro)

Les frelons vivent en colonie et construisent leurs nids au printemps.
Les VESPA VELUTINA se nourrissent de mouches, abeilles.
Les VESPA CRABRO se nourrissent également de mouches et abeilles mais aussi de sucs végétaux, fruits, matières carnées abandonnées.
Le nid des VESPA VELUTINA peut contenir jusqu’à 2 000 frelons dont 550 fondatrices.
Le nid des VESPA CRABRO peut lui contenir en moyenne 5 000 alvéoles.
Leurs nuisances sont les piqûres et démangeaisons.

 

 

Tout comme les guêpes, les frelons sont présent lors des périodes estivales et causent des piqûres potentiellement mortelles.
Faites appel à nos professionnels qualifiés et équipés maîtrisant les méthodes de destruction de nids.

 


Nous vous rendons attentif sur le fait que chaque année, des personnes succombent à des piqûres d’insectes, telles que les guêpes ou frelons, pour votre santé et sécurité contactez des professionnels.

 


Notre secteur d’intervention :

De Colmar à Obernai pour le département du Bas-Rhin (67).
De Colmar à Ensisheim pour le département du Haut-Rhin (68).

Des solutions adaptées à toutes les situations.

LORADÉ une entreprise locale rapide, efficace et à
l'écoute de vos besoins.

Contactez-nous par mail

contact@lorade.fr

Contactez-nous par téléphone

03 89 41 48 19

Du lundi au samedi de 08h00 à 18h30

Dératisation Désinsectisation Désinfection Dépigeonnage
Top